Nous n'avons pas pu localiser votre position actuelle. Assurez-vous que les services de localisation sont activés ou essayez de rafraîchir cette page.

VILLE
Restaurants Montréal RestoMontreal Restaurants Montréal RestoMontreal

regularguy

# d'utilisateur

115761

Membre depuis

dimanche, 19 juin, 2022

Cabaret l'Enfer
Le Plateau-Mont-Royal
Service
Nourriture
1.5

Prix pour 3 personnes, 1 bouteille de vin à 120$ et 4 espressos : $509 avant pourboire. Je vois mal où ce chef veut que ses voisins viennent manger chez lui. À éviter.

D'une part, ils n'ont pas de carte de vin, le barman comble ce besoin en nous disant « faut que vous me parliez, posez-moi des questions ». À part le fait que cette façon de faire est contraire à la politique d'exactitude des prix selon l'Office de la protection du consommateur, C'est fort désagréable surtout lorsque la personne qui se veut carte de vin ambulante n'est pas un sommelier, c'est un barman.

Mes deux invités et moi passons à travers cette haie. Le service débute avec un plat avec divers items à partager, dont 3 charcuteries maison; 2 étaient insipides, fades, inintéressantes. Le Chorizo était plutôt agréable. Le pâté était très timide en bouche, les fermentations étaient bien réussies (artichaut, laitue, champignon) le pâté en croûte a était le meilleur item de la soirée, très réussi. Il y avait, selon le chef, une burrata maison. Déjà l'appeler burrata est très ambitieux et arrogant, elle avait le goût et la consistance d'un yaourt sans matières grasses avec un goût à sa saumure sans subtilité et très insistant.

2e service, les pâtes (type linguine) étaient entrelacées entre elles au point de ne pas pouvoir les manger aisément et vu leur noeud serré, le jus ou sauce aux oursins de mer ne faisait qu'enrober l'extérieur, laissant l'intérieur sec et encore insipide. Ce jus ne goutait que l'acidité de jus de citron pas assez mur, donc assez agressant en bouche.

3e service, bar rayé avec une sauce au safran. Ce safran était complètement éclipsé par l'omniprésence du citron. La cuisson entre mes invités et moi était très inégale; de la peau bien grillée à semi-grillée jusqu'à de la peau de poisson bien molle et humide. Poisson ordinaire et exécution de base.

4e service le « secreto ». En fait, ce que le barman et le chez appellent une partie de la nuque intérieur du porc. Wrong. Ce morceau s'appelle secreto di maiale iberico. Il s'agit d'un filet qui se trouve entre l'épaule et la pancetta du porc, pas la nuque. Très réussi pour sa saveur, mais les portions très inégales entres mes invités et moi, j'ai l'impression qu'on avait les trois tailles : S, M, L.

5e service, lapin en croûte. Il était majoritairement cru, lard intérieur mou et tiède. Croûte très réussie.

En dessert, la tiramisu timide mais pas décevante en soi, glace maison très réussie et purée de pommes très ordinaire et sans agencement dans l'assiette. L'espresso à $5 était plutôt réussi quand même.

Somme toute, manque flagrant d'exécution, de présentation, de savoir-faire et je dirais même de capacité. Les assiettes étaient inégales en portion, cuisson et présentation. Elles étaient froides donc la nourriture était tiède et sans profondeur. Le service très nonchalant, nous devions demander pour des couverts manquants ou sales à chaque deux services. Staff sympathique, mais souvent en rigolant entre eux et jouant avec leurs iPhone. Aucune décoration, des spotlights de HomeDepot blancs et aveuglants, murs noirs sales avec des traces de mains, toilettes non-terminées.

L'endroit transpire l'arrogance de son chef, c'est un restaurant bien loin du gastro qu'il se la joue.

19 jun, 2022
RestaurantsRECHERCHE