Nous n'avons pas pu localiser votre position actuelle. Assurez-vous que les services de localisation sont activés ou essayez de rafraîchir cette page.

VILLELe Richmond - L'Italie du nord transforme le paysage de Griffintown
Restaurants Montréal RestoMontreal Restaurants Montréal RestoMontreal
Article

Le Richmond - L'Italie du nord transforme le paysage de Griffintown

31 déc., 2014
Le Richmond - L'Italie du nord transforme le paysage de Griffintown


Je suis prête à parier que vous avez presque tous entendu parler du Richmond, le dernier-né de l’association entre Paul Soucie, chef d’orchestre derrière le célèbre Misto, et le réputé designer Luc Laroche. Ces deux hommes au long et éclectique parcours créatif et entrepreneurial se sont lancé dans ce projet il y a près de trois ans déjà et ont finalement ouvert les portes du restaurant le 19 novembre dernier.

L’ouverture officielle fût un succès retentissant (on s’y attendait) et l’echo des invités s’est rapidement propagé à travers la ville et ses environs. Tellement qu’on doit s’y prendre à l’avance pour réserver sa table, surtout pour un groupe. Car il faut le dire, l’endroit est à couper le souffle pour y célébrer un événement spécial.

Luc Laroche a effectivement créé un petit bijou de décor et d’ambiance. Il a su respecté l’âme de l’ancienne usine désaffectée en utilisant des matériaux bruts tels que la pruche et l’acier tout en y injectant des items qui provoquent le mélange des genres. Petit clin d’oeil ici aux magnifiques chaises Louis XV en velours orange et les immenses lustres qui sauront capter votre regard dès votre entrée.

Le chef et co-propriétaire Paul Soucie s’est inspiré de ses connaissances approfondies en cuisine du nord de l’Italie pour concocter un menu gastronomique conçu à partir de produits régionaux. Il assure, avec son acolyte Terence Sheppard, la gestion de la cuisine qui roule à plein régime depuis son ouverture. Le menu offre beaucoup de choix, pour tous les goûts et la carte des cocktails, bières et vins est plus que complète et saura grandement satisfaire votre soif de produits haut-de-gamme.

Nous avons essayé plusieurs plats à partager afin de goûter à une grande partie des plats offerts. Nous avons commencé la soirée en grand avec un plateau d’huîtres et une coupe de Duval-Leroy Cuvée design Paris brut. Ensuite, on a dégusté le carpaccio de veau et l’assiette de pétoncles et crevettes grillés juste à point.

Pour le repas principal, nous avons pris le poisson du jour, qui était un filet de vivaneau, servi sur coulis de petits pois et purée de fenouil ainsi que le carré d’agneau d’Australie, qui présente un goût beaucoup plus doux que celui de la Nouvelle-Zélande.

Pour le dessert, nous avons laissé le chef nous a faire la surprise. Il nous a servi la pana cotta à la vanille avec chips et beurre de pommes ainsi que le semifredo au chocolat, orange sanguine et argousier confit. Étant deux fans de chocolat, surtout lorsque le centre est bien chaud et agrémenté de fleur de sel, nous avons littéralement dévoré ce dernier, bien que la pana cotta était tout aussi savoureuse dans sa légèreté et sa fraîcheur.

Bon appétit!

9079

Plus d'articles...

RestaurantsRECHERCHE