FB Pixel Licence IV - Brasserie Parisienne à Griffintown | RestoMontreal

Nous n'avons pas pu localiser votre position actuelle. Assurez-vous que les services de localisation sont activés ou essayez de rafraîchir cette page.

Recherches rapides

Abonnez-vous à notre infolettre
Licence IV - Brasserie Parisienne à Griffintown
Licence IV

Licence IV

1524, rue Notre-Dame O

Voir Profil

Situé au coin de la rue Notre-Dame et Guy, on remarque tout d'abord la petite terrasse située en bordure de rue à l'avant du restaurant Licence IV.

License-out2

De grandes fenêtres habillant la façade s'ouvrent lorsque le temps le permet. Cette impression d'être à l'extérieur lorsque l'on est à l'intérieur du restaurant est agréable. On remarque immédiatement une ambiance assez sensuelle, l'accueil mériterait par contre d'être un peu plus chaleureux. L'élément le plus marquant du décor est clairement l'éclairage, positionné sur le bar, les luminaires rappellent un lampadaire vintage que l’on aurait pu voir dans un film d'époque. Aussi, les miroirs craquelés avec des fissures dorées et le carrelage or du plafond apportent un côté vieillot très distingué. L'arrière du bar est très invitant, les bouteilles y sont placées contre le mur sur de grandes étagères en vitre où se cache un mur de brique. Entre les deux étagères, on remarque une projection sur le mur de danseuses burlesques et autres images sensuelles.

License-int2

Nous avons eu la chance d'être servis par Xaviera, qui nous a offert un service des plus attentionné. Le repas débute avec un classique de la cuisine française; le foie gras au torchon. Servies de manière très traditionnelle, trois tranches épaisses accompagnées de fruits séchés et de noix sont disposées dans l'assiette. L'élément marquant de ce plat fut la généreuse quantité de beurre de pomme maison qui est servi pour tartiner avec le foie gras. Ce mélange riche de saveur fond dans la bouche et on en redemande. Le plateau de charcuterie servi par la suite était garni de jambon Bayonne, d'une saucisse de canard, de calabrese et de rosette de Lyon. Quoi de mieux que du fromage pour accompagner de la charcuterie? Une portion de raclette nous est servie avec le plateau accompagné d’un petit support avec un lampion et un petit poêlon afin de faire fondre le fromage à l’intérieur avant de le déguster avec les autres accompagnements.

License-platter

Pour ce qui est du repas principal, nous y sommes allés pour un classique marseillais; La bouillabaisse. Le bouillon à base de tomate était riche et onctueux. La tomate prenait par contre toute la place donc le parfum des fruits de mer était moins présent. La quantité de fruits de mer qui étaient servis était par contre bien généreuse, on retrouvait entre autres des moules, du poisson à chair blanche, de la chair de homard, et autres délices de la mer. Nous avons ensuite reçu une assiette de moules et frites à la crème et au fromage bleu. La portion était généreuse et la cuisson parfaite, mais il aurait été agréable de gouter davantage le fromage bleu. Pour ceux qui raffolent des moules, elles sont offertes à volonté le mercredi soir.

License-out

L'article a été lu 2548 fois

Plus d'articles...

ON TE RECOMMANDE