FB Pixel Le Nil Bleu fait ressortir les merveilleuses saveurs éthiopiennes | RestoMontreal

Nous n'avons pas pu localiser votre position actuelle. Assurez-vous que les services de localisation sont activés ou essayez de rafraîchir cette page.

Recherches rapides

Abonnez-vous à notre infolettre
Le Nil Bleu fait ressortir les merveilleuses saveurs éthiopiennes
Le Nil Bleu

Le Nil Bleu

3706, rue St-Denis

Voir Profil

Un des avantages de vivre à Montréal est d’être entouré de diverses cultures. Nous pouvons facilement être transportés dans différents pays à l’aide de festivals, films, l’art et la littérature. Mais je dois vous avouer que ma façon préférée de découvrir une culture est de goûter les différentes cuisines et saveurs. Il n’y a rien de mieux que de savourer des épices exotiques et l’odeur de nouveaux arômes. C’est une bonne raison de rendre visite au Nil Bleu si vous voulez (re)découvrir la cuisine éthiopienne. C’est l’endroit parfait pour y aller en amoureux, avec des amis ou pour une occasion spéciale.

Situé à la limite du Plateau, sur la rue Saint-Denis, Le Nil Bleu est une oasis au centre d’une ville au rythme trépidant. Le décor, absolument magnifique, combine le style moderne d’aujourd’hui avec des objets représentant la culture éthiopienne. D’ailleurs, dès qu’on y met les pieds, de magnifiques chaises zébrées attirent notre regard, ainsi que des œuvres d’art méticuleusement disposées à travers la salle. Ces éléments nous transportent dans un tout autre univers qu’on ne veut simplement pas quitter. La musique de salon donne une ambiance décontractée qui nous met instantanément à l’aise.

Puisqu’ils sont habitués à recevoir des clients qui n’ont jamais goûté à la cuisine éthiopienne, le personnel est empressé et bien informé. Notre serveuse, Myriam, nous a suggéré de commander le menu dégustation pour deux. Elle a pris le temps de nous expliquer qu’il comprend 80 % de leur menu complet, nous permettant de déguster une plus grande variété de mets typiquement éthiopiens. Elle nous informe également que le menu dégustation offre deux options : végétaliens ou viande. Comme nous voulions essayer le plus de mets possible, nous avons décidé de commander des entrées végétaliennes et les plats principaux avec viande.

Aussitôt que l’on nous a servi nos entrées, nous avons remarqué qu’ils venaient avec des injeras roulés, un pain typique de l’Éthiopie. Tout est fait pour être mangé avec des injeras et les ustensiles les plus anciens de l’homme : les doigts. En effet! Aucun besoin d’utiliser une fourchette ou un couteau. Si vous recherchez un endroit pour dîner en amoureux, ne laissez pas ce petit détail vous déranger! Rien de mieux que le plaisir de s’entraider à essayer saisir chaque savoureux morceau, mais il y a toujours moyen de demander des ustensiles! Le serveur nous en a aussitôt apporté.

Servies sur une planche de bois, nos entrées comprenaient les plats suivants : bouticha (purée de pois chiches avec citron et ail) sur un lit d’aubergines marinées en purée, yetimatim (une salade de tomates avec gingembre et chili verts) ainsi que des légumes caramélisés aux épices éthiopiennes. Le tout sentait et avait un goût délicieux. Le mélange et la texture de la purée de pois chiches combinés avec les morceaux d’aubergines marinés étaient absolument divins. Aussitôt que les saveurs ont touché mes papilles gustatives, je suis devenue convaincue. La salade de tomates avec son petit goût de gingembre était rafraîchissante. Décidément, la cuisine éthiopienne est remplie de merveilleux et mystérieux arômes. Le chef a réussi à piquer notre curiosité pour le plat principal. Nous avions hâte de voir la surprise.

Notre serveuse est arrivée à notre table avec un grand plateau rond rempli de délices. On nous a servi de généreuses portions d’agneau, poulet et filet mignon ainsi que des lentilles, carottes chou, pommes de terre et carottes sautées, des épinards sautés avec de l’ail et oignon et une salade au milieu du plat. Tout était exquis! Il n’y a pas un plat que nous n’avons pas aimé. L’agneau et le poulet, ainsi que le filet mignon, étaient juteux et sublimes. Ce dernier, parfaitement cuit, était coupé en lanière pour faciliter la tâche de le manger avec des injeras. Les lentilles étaient délectables et un peu épicées, mais sans dominer le goût. L’assaisonnement ajouté aux légumes sautés leur a donné un goût exotique. On a tout dévoré, même le injera qui était placé à plat au fond de l’assiette. Nous ne voulions pas en laisser une bouchée malgré le fait qu’on avait déjà le ventre bien rempli.

J’adore leur concept d’offrir de petites portions de desserts, car j’aime bien terminer mon repas avec quelque chose de sucré, ventre plein ou non. Après un bon repas comme celui-ci, c’est réconfortant d’obtenir sa dose de sucré sans se sentir coupable. Myriam nous a présenté un plateau rempli d’une variété de gâteaux coupés en cubes. Mon compagnon a choisi le gâteau au chocolat noir et thé vert, qu’il a partagé, bien entendu. Je n’ai jamais aimé le gâteau au thé vert, mais celui-ci était savoureux. Combiné au chocolat noir, le goût du thé vert ne prédominait pas le goût du chocolat.

Le restaurant fait également partie de l’hôtel Kutuma dont les prix peuvent être vus (et comparés) sur des sites tels que trivago.ca. Gardez en mémoire que Le Nil Bleu doit être sur votre liste de restaurants à essayer. Il est définitivement dans ma liste de restaurants à revisiter. Que vous soyez habitué ou non à la cuisine éthiopienne, Le Nil Bleu vous offre un service attentionné et une cuisine délectable, tout en passant une excellente soirée. Que désirer de mieux?

Le Nil Bleu
3706, rue St-Denis

L'article a été lu 5246 fois

Plus d'articles...

ON TE RECOMMANDE