FB Pixel

Nous n'avons pas pu localiser votre position actuelle. Assurez-vous que les services de localisation sont activés ou essayez de rafraîchir cette page.

Recherches Rapides

Garrigou

# d'utilisateur

7163

Membre depuis

lundi, 28 janvier, 2008

Petite Maison
Mile-End
Service
Nourriture
4.0

Première visite à la Petite maison, à l’occasion du brunch pascal. Nous prenions place dans la salle sise à l’avant. Je n’ai pas pu voir l’ensemble du resto, mais la pièce où nous étions un peu exiguë, sans toutefois être inconfortable. Par contre, comme on y accueille peu de convives, le bruit des conversations ne devient pas assommant.
Le repas commence par un plateau d’entrées : tartare de betteraves, craquelins au sarrasin; salade d’orange, mortadelle et pistaches; focaccia aux pommes de terre et oignons caramélisés; et « squashamole » crevettes, limette et pépins. La salade et la squashamole étaient excellentes, alors que le tartare et la focaccia manquaient un brin de caractère.
J’ai fait suivre avec le risotto aux pleurotes d’Hochelaga, épinards et fromage en grains, qui était tout simplement divin. Texture parfaite, saveur bien définie, tout ce qu’on attend d’un risotto. Mon compagnon s’est dit ravi par le jambon braisé et cavatelli carbonara.
Pour terminer, le gâteau coulant au chocolat noir et salade de petits fruits. Le gâteau était sublime : le plat, juste assez réchauffé pour accentuer la riche saveur du coulant, était un pur délice. Toutefois, petit bémol, ce qui était présenté comme une salade se résumait à quelques petits fruits : aucun assemblage qui méritât le qualificatif de salade.
La réputation de Danny St-Pierre laissait espérer quelque chose d’éblouissant d’un bout à l’autre : il est vrai que pour un brunch, on cherchait peut-être à se tenir non loin des sentiers battus. Le tout demeurait excellent.
Le service, enfin, était cordial mais discret, et très efficace. Rien à redire à ce sujet.
Bref, une bonne adresse. A fortiori que le risotto fait partie du menu régulier…

(par Google™ Traduction)
19 apr, 2017
Le Millen
Ahuntsic-Cartierville
Service
Nourriture
5.0

La rue Fleury est devenue un paradis depuis quelques années. Le Millen fait partie des adresses qui contribuent à cette image.

Dîner entre potes en ce jeudi soir froid et humide. Mise en bouche de bonbons de saumon à l’érable, qui annoncent une suite des plus heureuses. J’ai fait suivre d’une entrée de tortellinis qui était un joyeux bouquet de saveurs. Comme plat principal, ris de veau croustillant et brochettes de langoustines confites. Là, j’ai été ébahi. Le plat baigne dans un joyeux bouillon qui n’empêche pas les ris de veau de demeurer merveilleusement croustillants. Les brochettes de langoustine sont un pur délice qui complète admirablement cette assiette vraiment surprenante. On n’est pas chiche sur le pain, qui arrive tout chaud avec un beurre adroitement aromatisé.

Mon compagnon s’est dit enchanté par son carpaccio de bison et son contre-filet de bœuf, dont l’assaisonnement était phénoménal. De la part d’un ancien proprio de resto, c’est un éloge crédible.

Le tout fut servi avec efficacité et chaleur : la jeune femme qui nous servait savait établir une bonne relation avec la clientèle tout en demeurant professionnelle : que demander de plus par une froide soirée d’automne?

Oui, comme d’autres l’ont noté, le décor et l’aménagement sont un brin spartiates. Tant mieux. Ça indique que les patrons savent mettre l’accent au bon endroit : dans l’assiette.

(par Google™ Traduction)
24 nov, 2016
Jun I
Le Plateau-Mont-Royal
Service
Nourriture
5.0

Y a de bons restos de sushi. Y en a d’excellents. Mais ici, on côtoie le firmament. La salade d’algues en entrée est une harmonie de saveurs délicates merveilleusement présentée. J’ai fait suivre du saumon épicé et du « Funny maki », qui furent tout aussi remarquables. Le service est cordial et efficace, malgré une salle bondée, et on sait suggérer le saké approprié pour accompagner le tout. L’ambiance était chaleureuse et aucunement snobinarde, malgré que l’on fût dans un coin très BCBG de la ville.

Bref, une adresse à retenir quand on veut se dorloter.

(par Google™ Traduction)
24 nov, 2016
Lannes et Pacifique
Rosemont-La Petite-Patrie
Service
Nourriture
5.0

Belle découverte, ce resto.

Le décor est sobre, mais agréable. L’accueil, en ce dimanche soir trop froid pour un mois de mai, est des plus chaleureux.

Le dîner a commencé par un potage aux lentilles agrémenté de boudin noir. Un pur délice, qui réchauffait à merveille un convive en mal de chaleur.

S’ensuivit la longe de porc Nagano, polenta, oignons brûlés et chimichurri. Un généreux morceau de viande, cuit à point (oh, j’aurais peut-être pris une minute de cuisson de plus, pour affermir l’intérieur…), avec un accompagnement qui faisait honneur à la pièce maîtresse. Mes compagnons ont été ravis par le tartare de saumon et la morue d’Islande.

Au dessert, la tarte aux pamplemousses, meringue et crumble d'agrumes apportait la touche finale parfaite à cet excellent repas.

Le service était irréprochable. La jeune dame qui animait ce repas connaissait le menu et se montrait très chaleureuse et efficace, sans toutefois chercher à s’immiscer dans notre groupe. Nous avons apprécié.

Est-ce que je retournerai? À coup sûr. Avec plaisir!

(par Google™ Traduction)
18 may, 2016
Taverne Square Dominion
Centre-ville
Service
Nourriture
3.5

Visite un mercredi soir pendant les fêtes. Je connaissais déjà l’endroit pour y être allé quelques midis.

Certes, le décor est frappant. La salle est accueillante, l’aménagement est très confortable. On a également la sagesse de ne pas diffuser une musique d’ambiance tonitruante. Le personnel est très cordial et assure un excellent service.

Là où ça se gâte, c’est dans l’assiette. Les ingrédients sont de qualité, les plats sont bien préparés, mais il ne faut pas aller là en pensant trouver une cuisine originale ou recherchée. Franchement, avec deux saucisses et une purée de pommes de terre ou le confit de canard du jeudi midi, on est loin de la haute gastronomie.

La maison pourrait également faire preuve d’audace en offrant des bières de microbrasseries québécoises plutôt que quelques produits d’une entreprise étrangère qui se donne des allures de microbrasserie. Par contre, la carte des vins est bien garnie.

Bref c’est un petit resto pratique et agréable pour le déjeuner, mais pas approprié pour qui souhaite découvrir les richesses de la gastronomie montréalaise.

(par Google™ Traduction)
02 jan, 2016
Chez Alexandre et fils
Centre-ville
Service
Nourriture
3.0

Il y avait au moins une décennie que j’avais mis les pieds chez Alexandre. Et il faudra plusieurs décennies avant que j’y retourne. Je ne me rappelais pas qu’on y sert une cuisine d’une inacceptable banalité, mais à un prix avoisinant la criminalité.

Le dîner a commencé avec une salade dépourvue de toute saveur. On s’ennuyait des vinaigrettes Kraft. En plat principal, j’avais pris la bavette. La pièce de viande était de qualité, cuite habilement, mais encore là, sans aucune saveur. Pas de sauce. On aurait dû appeler ça une tranche de vache traitée à la chaleur. Les frites en accompagnement étaient bien faites, mais la cuillerée d’oignons confits donnait un côté ridicule à l’assiette. Le dessert, la crème caramel, repoussait les limites de l’ordinaire.

Certes, le vin était bon sans être exceptionnel, mais atrocement hors de prix, surtout pour un millésime quelconque. Du reste, à quoi bon gaspiller un bon vin avec un repas aussi moche? Par chance, le garçon, cordial et efficace, contribuait à lui seul à rendre l’expérience tolérable.

Il est navrant de voir que ce restaurant continue de donner aux touristes une image si pauvre de la cuisine montréalaise. Il existe dans notre ville des centaines de tables supérieures à celle-là, pour bien moins cher.

(par Google™ Traduction)
23 mar, 2015
Wellington
Verdun
Service
Nourriture
4.0

Depuis quelque temps, on dit que le paysage gastronomique de Verdun ne cesse de s’améliorer. Voilà pourquoi j’ai eu l’envie d’essayer le Wellington.
On entre dans une salle vaste, aérée et bien aménagée, où on est accueilli très chaleureusement.

La carte est classique mais offre une belle variété. La mise en bouche, terrine de lapin, est parfaite, servie avec du bon pain. En entrée, nous avons pris le boudin, fort agréable, et le saumon mariné, dont la texture et la saveur étaient remarquables. Comme plat principal, ma compagne avait choisi la bavette, alors que je n’ai pu résister au magret de canard. Les deux plats étaient cuits selon nos souhaits et impeccablement apprêtés.

Au dessert, la crème prise à la verveine concluait fort bien cet agréable dîner, servi à un prix tout à fait raisonnable.

Bref, une bonne adresse où on aimera revenir – le métro étant tout proche. J’ai confiance que les chefs pourront ajouter au menu ce petit brin de folie qui me pousserait à donner une cinquième étoile à ce petit bijou de restaurant.

(par Google™ Traduction)
06 jan, 2015
Saiko Bistrot Izakaya
Centre-ville
Service
Nourriture
4.0

Délicieuse découverte au centre-ville. Je visitais ce restaurant pour le déjeuner, avec un confrère qui le recommandait.

Dès les premiers moments, on sent qu’on va passer un moment agréable. L’aménagement est réussi. L’ambiance est calme et élégante, mais sobre : on ne donne pas dans le tape à l’œil.

Le menu du midi est très varié. Après une longue hésitation, car tout est bien tentant, j’ai commencé par la salade verte, qui était généreuse et agrémentée d’une excellente vinaigrette. J’ai enchaîné avec le chirashi, une sélection de sashimi servis sur un lit de riz assaisonné et entouré de fines lamelles d’avocat. On demeure dans le thème du sushi, mais l’assaisonnement donne un cachet très particulier. De plus, la présentation était tout simplement magnifique. Mon compagnon s’est déclaré ravi de la soupe miso et du poulet yaki.

Le service est d’une courtoisie impeccable et juste assez rapide pour permettre de retourner au boulot sans retard : on n’a pas toujours deux heures pour déjeuner.

Enfin, les prix sont très raisonnables pour une telle qualité : ma table d’hôte du midi était à 22 $.

Bref, j’ajoute une adresse à mon carnet.

(par Google™ Traduction)
28 nov, 2014
Reuben's Deli & Steaks
Centre-ville
Service
Nourriture
3.0

Delicatessen classique, où on a cependant misé sur un décor plus élaboré que dans le deli habituel. Le sandwich à la viande fumée était bon, mais ça ne casse tout de même pas trois pattes à un canard. Les frites industrielles gâchaient le tableau. Par contre, la salade de chou était bonne, bien fraîche, et la portion était satisfaisante.

À signaler, le service à notre table était assuré ce midi par une jeune femme à la bonne humeur éclatante et contagieuse. De précédentes visites me permettent de conclure que c'est un trait qu'on aime retrouver chez le personnel, ce qui aide beaucoup à rendre la visite agréable.

Bref on va là parce que c'est bien situé et relax. La cuisine est honnête et les ingrédients sont de bonne qualité. Si on ne cherche pas l'expérience gastronomique, c'est un bon endroit pour un déjeuner simple et rapide.

(par Google™ Traduction)
07 nov, 2014
Punjab Palace
Parc-Extension
Service
Nourriture
3.0

Une copine et moi avions choisi ce resto en fonction de trois critères: indien; ouvert pour le dîner du mardi; et on apporte sa bouteille.

Comme d’autres l’ont mentionné, la salle n’a rien pour ravir sur le plan de l’esthétique, mais on y est confortablement assis et l’absence de musique tapageuse et de réverbération sonore rend l’atmosphère paisible.

En entrée, j’ai pris les pakoras aux légumes. Très décevant. Une portion gargantuesque de friture, un peu trop cuite du reste. Je me demande encore quels étaient les légumes qui avaient servi de base à ce plat.

Par contre, les crevettes Kadahi qui ont suivi étaient beaucoup plus intéressantes. Un plat savoureux et généreux, juste délicatement relevé.

Le service est efficace. Curieusement, on m’a apporté un seau à glace pour le vin sans que j’aie à le demander, mais, comme d’autres l’ont noté, on nous laisse le soin de déboucher notre bouteille. Les garçons qui nous ont servis étaient professionnels, mais pas très chaleureux. Ce n’est pas un reproche : seulement une caractéristique.

Bref, un bon petit resto, qui peut offrir certains plats savoureux, mais qui ne justifie pas un grand détour.

(par Google™ Traduction)
20 aug, 2014
Holder
Vieux-Montréal
Service
Nourriture
4.0

Fort belle expérience. J'ai visité Holder pour un déjeuner d'affaires. D'emblée, la préposée qui m'a répondu lorsque j'ai fait la réservation m'a plu: un ton où se mêlaient cordialité et efficacité. L'impression s'est confirmée par l'accueil lorsque je suis arrivé.

Le décor est très plaisant et on a l'intelligence de ne pas écraser les conversations avec une musique tonitruante, comme plusieurs autres restaurateurs le font, hélas.

Le service est parfaitement dosé. Là aussi, la cordialité se marie à l'efficacité. On a l'intelligence de comprendre que parfois, surtout pour les rencontres d'affaires, les convives peuvent souhaiter discuter un peu avant de passer la commande. Mais une fois la commande passée, on comprend aussi que déjeuner d'affaires n'équivaut pas à journée de dolce farniente. Les plats sont donc apportés rapidement.

Parlons bouffe, maintenant. Le potage aux petits pois était d'une saveur exquise. L'onglet de boeuf était une belle pièce de viande, cuite selon la demande, avec une sauce très réussie et un gratin dauphinois généreux et savoureux. Le tout a pris fin avec un succulent et généreux dessert.

Bref, une adresse que je note.

(par Google™ Traduction)
07 jul, 2014
L'Estaminet
Ahuntsic-Cartierville
Service
Nourriture
4.0

Belle découverte, dans un coin que je ne fréquente pas souvent. Un ami et moi sommes arrêtés déjeuner après avoir été attirés par le menu affiché à la porte (sage pratique). Le décor est sobre, mais agréable. On ne cherche pas à faire inutilement romantique: l'accent est mis sur la convivialité. Le menu du midi était fort complet et diversifié. Mon compagnon a pris le risotto, qu'il a dit très savoureux. J'ai bien apprécié le burger d'agneau, cuit à point avec des ingrédients de qualité.

Mais là où ce resto tranche par rapport à ses concurrents, c'est dans le grand choix de vins disponibles au verre ou au demi-litre, des formats dans lesquels on s'attend trop souvent à retrouver de la piquette. Nous avons donc pu agrémenter notre déjeuner d'un excellent rouge argentin, à prix fort correct.

Bref, une trouvaille dont je me souviendrai la prochaine fois que je passerai par la promenade Fleury.

(par Google™ Traduction)
16 jun, 2014
Gus
Petite-Italie
Service
Nourriture
4.0

Très sympathique resto de quartier. L’aménagement, alliant les tables et un comptoir, se prête tout autant au dîner entre potes qu’à la petite bouchée avalée simplement parce qu’on a envie de se faire un petit plaisir.

On a l’excellente idée d’offrir des bières qui ont du caractère : rien à voir avec les insipides bibines que proposent les grandes brasseries.

J’ai choisi le tartare. Belle assiettée avec des frites très fines, croquantes à souhait. Le tartare lui-même était généreux et habilement rehaussé par de belles feuilles de coriandre. Mon pote s’est dit enchanté de son saumon.

Le service est excellent, a fortiori si on considère que le resto n’est ouvert que depuis très peu. Efficace sans être précipité, et cordial sans être familier : tout à fait ce qu’on recherche.

Je ne sais pas si je ferai le détour pour y retourner. Mais si je suis dans le coin, je saurai qu’il y a là une valeur sûre.

(par Google™ Traduction)
07 jul, 2013
Madisons Restaurant & Bar
Centre-ville
Service
Nourriture
2.5

Soucieux de choisir un plat facile à réussir, j'ai commandé le club sandwich en formule table d'hôte du midi, qui comprenait un potage. La chaudrée de palourdes était un hommage à la pomme de terre, dans lequel le fruit de mer était plutôt oublié. Enfin, à menu pas cher, repas de bas de gamme.

Quant au club sandwich, catastrophe. On a fait un effort pour servir avec un pain de qualité, certes. Mais la viande de poulet était sèche, insipide, racornie. Perdue dans un lit de laitue.

Le tout était agrémenté de frites molles, aussi insipides que le poulet du sandwich, et accompagnées de mayonnaise industrielle.

Le bon côté des choses est que le tout est tellement indigeste qu'il vous restera sur l'estomac pendant des heures. Que voilà une mesure d'économie.

Le service était toutefois cordial et compétent.

Bref, si vous êtes du genre à aimer la bouffe de type fast food, mais dans de la vraie vaisselle, ce resto est pour vous. Autrement, évitez soigneusement.

(par Google™ Traduction)
28 feb, 2013
Grenadine
Quartier des Spectacles
Service
Nourriture
4.5

Petit bijou de resto! Dès l’entrée, on arrive face aux fourneaux: la cuisine, ici, on prend ça au sérieux.
Nous avons opté pour le menu dégustation, formule qui laisse au chef toute la latitude qu’il souhaite.
Le potage aux asperges est tout simplement divin. Onctueux, parfumé à souhait. Avec l’excellent pain fourni en accompagnement, on est déjà comblé.
Suit un tataki de bison avec relish de pêches (si je me rappelle bien la désignation). Autre belle réussite.
Ensuite, un plat de délicieuses bouchées de porc, croustillantes à souhait, sur tzatziki. La consistance de ces bouchées était une pure merveille.
Le plat de résistance fut un magret de canard sur salade de grelots accompagné d’un filet de cheval. De belles viandes cuites à point. Bémol: pas de surprise gustative au rendez-vous.
Menu dégustation sans dessert, ce que j’aime bien: c’est pas tous les jours qu’on a la dent sucrée.
Et pour le service, une très charmante jeune femme qui connaissait la cuisine, qui pouvait décrire les plats, qui a su indiquer au chef les plats qui se marieraient aux vins que nous avions apportés, et qui savait mettre son grain de sel (et sa note de poivre) sans s’imposer dans la conversation.
Je donne quatre étoiles – pour inciter le chef à se laisser sa créativité se déchaîner. La cinquième ne saurait tarder.

(par Google™ Traduction)
20 jun, 2012
Garage Beirut
Centre-ville
Service
Nourriture
4.0

Une belle découverte, suggérée par un papier de Robert Beauchemin dans La Presse du 27 janvier. Le resto est dans un demi sous-sol, au milieu d’un quartier où l’on ne s’attend guère à trouver une bonne adresse. Et pourtant. En entrant, on est frappé par la simplicité de l’aménagement, mais aussi par un parfum des plus prometteurs. L’accueil est chaleureux, et on se fait un plaisir d’expliquer le menu. La salade de tomate avec fromage en entrée était à la mesure de nos attentes : savoureuse à souhait, servie avec une généreuse corbeille de pitas merveilleusement moelleux. Comme plat principal, nous avons choisi le plat de grillades pour deux. Heureux choix! Un plat généreux, avec des viandes subtilement marinées et cuites à point et des frites merveilleusement croquantes. Le tout agrémenté d’un houmous qui, comme le suggérait le commentaire de 4593, était à des années-lumière de ce qu’on sert dans les restos libanais usuels. Carte des vins très correcte. Bref, une valeur sûre. Resto à revisiter.

(par Google™ Traduction)
12 feb, 2012
Le Bleu Raisin
Le Plateau-Mont-Royal
Service
Nourriture
5.0

Je fréquente ce resto avec assiduité depuis pas mal de temps. Et à chaque visite, je constate que la cuisine évolue de façon remarquable.

Lors de ma plus récente visite, mes compagnons et moi avions choisi le menu dégustation huit services. Je retiens particulièrement le foie gras poêlé sur pain aux ananas avec vinaigre vanillé; la crevette blanche déglacée au vinaigre de mangue, tombée de poireau à la vanille et au poivron grillé; le filet de cerf de Boileau, sauce aux griottes, avec purée de patate douce; le pétoncle sur salade de quinoa au bouillon de homard, surmonté de fromage de chèvre avec cressonnette; et le magret de canard sur orge avec réduction de cidre de glace.

Quant au service, là aussi, pas de bémol. On connaissait les plats et on savait les décrire, de façon à accentuer le plaisir.

Assurément une des bonnes tables de Montréal. J’y retournerai.

(par Google™ Traduction)
07 dec, 2011
The Keg Steakhouse + Bar
Centre-ville
Service
Nourriture
2.5

Ambiance agréable, plutôt trendy, décor réussi et personnel courtois et efficace. Dommage que l'activité en cuisine ne soit vraiment pas à la hauteur. La salade que j'ai goûtée était à mille lieues de ce que doit être une vraie salade César. Cuisine typique d'une chaîne: médiocre et faite d'ingrédients de qualité discutable.

(par Google™ Traduction)
06 mar, 2008

ON TE RECOMMANDE

TROUVER