FB Pixel

Nous n'avons pas pu localiser votre position actuelle. Assurez-vous que les services de localisation sont activés ou essayez de rafraîchir cette page.

Recherches Rapides

Ellis

# d'utilisateur

19826

Membre depuis

samedi, 09 octobre, 2010

Description

« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d’éloge flatteur. »
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, La Folle journée, ou le mariage de Figaro, 1778.

Leméac Café Bistro
Outremont
Service
Nourriture
4.5

Une cuisine française, classique, fraîche et bien préparée. Certainement prétentieuse du côté de la facture avant vingt-deux heures... Il n'empêche que j'accepterai à n'importe quel moment de devenir la porte-parole de leur saumon fumé maison. Par ailleurs, les viandes sont cuites à la perfection et les légumes d'accompagnement ne sont pas ennuyeux, mais pas des stars non plus. Enfin, je ne crois pas que la pâtisserie soit la spécialité de ce bistro. Bien sûr, le pain perdu est un délice, mais après minestrone aux saucisses, tartare et côte de veau, y a-t-il vraiment des gens, voire un groupe, pour s'enfiler une immense brioche, chaude et tendre à souhait, avec autant de caramel et de glace? Ce pain délicieux convient peu au menu, on l'aimerait en après-midi (l'hiver?) avec une boisson chaude. Mais, à ce moment, ce serait changer de pays de référence ;-)

Magnifique carte des vins, service attentionné et professionnel. Toutefois, l'espace de la salle à manger possède une acoustique bien mauvaise et empêche toute discussion de face, de côté et de biais. C'est toujours regrettable cette négligence architecturale puisque aller au restaurant, ce n'est pas seulement pour manger.

(par Google™ Traduction)
Di Menna
Anjou-St-Léonard
Service
Nourriture
4.0

Première escapade dans Saint-Léonard en quête d'une excellente nourriture italienne. Ni ravie, ni déçue, outre le décor bien lourd et la musique de Eros Ramazzotti, le service est, pour sa part, excellent.

Les entrées étaient délicieuses : Antispasto Alla Di Menna, Antispasto ai Frutti Di Mare et moules Alla Marinara. Un assortiment remarquable, une fraîcheur délectable (saumon fumé maison, prosciutto). Le plat du jour, un filet de truite grillée accompagné de légumes à la vapeur, n'était pas mauvais, mais sans personnalité. Deux plats d'escalopes, un au marsala, l'autre au citron, avec leurs avantages et leurs désavantages combinés dans une formule à trois morceaux par assiette : une escalope tendre, une qui aurait mérité un couteau mieux aiguisé, etc. En vrac, des carottes, du chou-fleur et des asperges à la vapeur : « Un peu de poivre? Ma foi, cela ne peut pas leur faire de mal... ». Les assiettes principales, à défaut d'être fines, possédaient une valeur en gras extraordinaire, un peu comme si elles s'adressaient à de petits moineaux du mois de février. Un autre plat, aussi gras, mais mieux exécuté, le veau roulé avec prosciutto. Du côté des desserts, il n'y avait rien de maison ou bien « la maison » a le sens de l'usine, bref des douceurs sur lesquelles on ne se pâme pas, aussi bien s'en tenir à sa diète alimentaire et ne pas faire d'excès.

J'ai oublié de mentionner que la cave à vins du Di Menna est exceptionnelle et offre un éventail impressionnant de vins savoureux.

(par Google™ Traduction)
Rumi
Mile-End
Service
Nourriture
4.5

Jolie ronde diligente des serveurs pour faire de notre expérience une soirée très réussie, malgré une salle bien remplie. Ensemble de mezzé délicieux, frais et agréablement présentés. Pains naan moelleux et chauds en abondance. Grande variété de jus, d'infusions et de boissons. Le Bisap (infusion de fleurs d'hibiscus, de menthe et d'eau de fleurs d'oranger) est rafraîchissant et délicieux. Les plats principaux de poulet et d'agneau sont consistants et bien préparés. Les accompagnements possèdent une pointe d'originalité : caviar de courgettes, courge et aubergine grillées. Le riz est constitué de longs grains non-brisés, parfumés et aériens.

Un restaurant agréable, des ingrédients de qualité et une belle cuisine ;-)

(par Google™ Traduction)
Café Vasco Da Gama
Centre-ville
Service
Nourriture
4.0

Excellents sandwichs, délicieuses tartelettes et un très joli choix de vins au verre. Beaucoup de plaisir bien que coincés comme des sardines sur des tabourets qui nous amènent les genoux à la hauteur des coudes ;-)

(par Google™ Traduction)
Lola Rosa
Le Plateau-Mont-Royal
Service
Nourriture
3.0

L'endroit est charmant avec ses petites tables en bois garnies de tiroirs remplis de mots, d'anecdotes, de blagues et de dessins laissés par les clients. Le menu est sympa, il s'agit de plats traditionnels (curry, ratatouille et quesadillas) sans viande et savoureux. Les recettes sont simples et bien exécutées. Le service est décontracté, la cuisine mi-ouverte semble en constante ébullition et les assiettes sont bien garnies. Toutefois, la carte des vins mériterait de s'enrichir (un rouge, un blanc et un rosé, tous issus du même domaine). Une adresse originale, sans prétention, où il fait bon boire (de la bière!), manger et flâner.

(par Google™ Traduction)
Wok et Soupe
Le Village/Centre Sud
Service
Nourriture
3.0

Un nouveau/ancien restaurant qui embrasse tout l'est-asiatique en flirtant de trop près avec certaines conventions nord-américaines : les portions sont surdimensionnées, une sauce sucrée/salée enveloppe sans discernement boeuf, poulet, crevette, porc, poivron, oignon, carotte et brocoli dont on ne distingue plus ni le goût, ni la fraîcheur.
Entre une devanture fanée, un intérieur modernisé et des formules culinaires éculées, le meilleur, assurément, se retrouve au centre du Fortune cookie : « Parmi trente six solutions, la meilleure est la fuite ».

(par Google™ Traduction)
Carte Blanche
Le Village/Centre Sud
Service
Nourriture
5.0

La surprise de découvrir la devanture de la Carte blanche entre un prêteur sur gages et un bar avec loterie vidéo est vite éclipsée par un intérieur charmant, rempli d'effluves engageants et d'un personnel accueillant. On s'assoit rapidement en mettant des yeux partout à la fois, sur un décor simple et élégant, des banquettes moelleuses et des bouteilles qui garnissent un joli comptoir. De la musique au volume sonore discret, des luminaires suspendus originaux jusqu'à l'ardoise où très rapidement on projette les plans les plus gargantuesques, tout ravit. Enfin, le service se présente de la plus belle manière, c'est-à-dire enthousiaste, discret, affable et attentionné. Déclinaison du menu et suggestion fort appropriée de vins, nous disons oui à tout.
Dans les assiettes, une branche de romarin, une orchidée ou une cerise de terre accompagne ravioles aillés aux champignons sauvages, tian de petits légumes goûteux sous un chapeau de chèvre, bisque de homard où un petit pot de crème vient adoucir les saveurs à la fois fortes et surprenantes (presque amères) de cette soupe.
Nous en voulons encore, et ni le pain agrémenté d'une délicieuse huile d'olive, ni les vins délicieux, ne calment notre empressement à découvrir la suite.
Alors, boeuf tartare copieux, saumon moelleux à la réduction de miel et pétoncles folles couchées sur tomates séchées nous mettent autant de joie sur la langue que de sourires dans les yeux. Tous nos plats sont savoureux, servis à une température exquise et prestement. Eh, non, nous n'en resterons pas là, oui à l'assiette de trois fromages du Québec avec poire au vin et petite salade et encore oui à l'assiette de dégustation de desserts pour deux et à une pleine portion de profiteroles, glace à la vanille et sauce au caramel salé. Enfin, nous terminons nos Kusmi Tea à l'intérieur d'une discussion spontanée avec le chef André Loiseau, jovial et chaleureux, après une soirée bien achalandée.
Une cuisine fraîche et délicieuse servie en portions généreuses avec d'heureux vins et peut-être un plat ou deux de trop... Hi! Nous essayerons d'être plus raisonnables une prochaine fois ;-)

(par Google™ Traduction)
Byblos Le Petit Café
Le Plateau-Mont-Royal
Service
Nourriture
4.0

Ce que nous aimons chez Byblos, c'est les petits déjeuners servis jusqu'à 16h00 les samedis et dimanches. Les parfums et les saveurs des herbes fraîches, des pains sucrés et salés, de la feta douce et des thés à la menthe ou à la cardamome rassemblés sur une même table autour d'une même assiette. C'est aussi l'atmosphère douce et chaleureuse qui se dégage de deux grandes pièces aux plafonds hauts et à la fenestration généreuse et puis, surtout, un service courtois et tranquille assuré par un personnel fidèle.

Petite ombre au tableau : les plats un peu ordinaires du soir accompagnés de mauvais vin.

(par Google™ Traduction)
Banh MI Cao Thang
Quartier Chinois
Service
Nourriture
4.5

Au mur, une affiche illustrant une douzaine de sandwichs. Au comptoir, un service rapide et courtois qui ne se dément pas année après année. À la caisse, un mini-prix vous sourit. Sur les papilles, de la coriandre, du piment et du bonheur sont au rendez-vous à chaque fois ;-)

(par Google™ Traduction)
La Croissanterie Figaro
Outremont
Service
Nourriture
2.5

Attirés par les luminaires nombreux un soir de pluie battante, nous nous sommes brûlés les ailes à un accueil glacial et condescendant.

Noeud papillon hautain, manières brusques et arrogantes, on nettoie notre table en rechignant « Habituellement, nous préférons installer nos clients nous-mêmes, vous auriez pu attendre. » Comment l'aurions-nous su puisque qu'aucun panneau ne l'indiquait, ni l'attention d'un quelconque membre du personnel sur le plancher du bistro... Bref, la formule d'accueil de la croissanterie profiterait de quelques rénovations en règle.

La relève sur le plancher était assurée par deux jeunes femmes au service incompétent, mais à l'épaule nue et à la chevelure exquise. Encore une fois, c'est l'apparence qui est mise en valeur plus que la courtoisie et l'expertise; en témoignent leurs difficultés manifestes à prendre la commande, à donner des explications sur les plats ou le vin, à déposer les assiettes sur la table et à les ramasser.

Dommage que ce bistro ne soit pas au service de ses clients, car la nourriture est bonne, les parfums délicats et les prix fort raisonnables. Gratinée à l'oignon avec un superbe bouillon, assiette végétarienne copieuse, hamburger sur pain brioché, gâteau au fromage et crème caramélisée réussis.

On nous a apporté notre facture avant que l'on en fasse la demande, et ce, dans un restaurant à demi-plein, à demi-vide : du début à la fin, le déplaisir des clients est assuré. Ajouter à cela une chaîne Hi-Fi au volume puissant qui, d'une pierre deux coups, rend inaudibles les conversations voisines, mais également celle que vous entretenez avec vos amis.

« Un petit coin perdu de Paris »? Non, un petit coin trop connu de Paris : charme dans le mobilier et arrogance dans le service.

(par Google™ Traduction)
Aka-Fuji
Verdun
Service
Nourriture
5.0

Charmant restaurant, lumière et musique douce, banquette tout le long du mur. Service très attentionné, délicat et chaleureux à la fois : plein de gentillesse.

Le plaisir naît de s'asseoir, de regarder autour de soi, de humer l'air et de se plaire à écouter les conversations animées des alentours.

Il se prolonge à la lecture de la belle liste de mets, à l'appui des lèvres sur un verre glacé d'Asahi et au piquant d'amuse-gueule japonais.

Nous avons opté pour une formule composée d'une trentaine de makis épicés. Tous savoureux, frais, impeccables. Une montagne de gingembre mariné et la langue pointant à la commissures des lèvres après chaque bouchée.

Service de table en céramique : des coupelles, des assiettes, des repose-baguettes colorés et élégants qui ajoutent au plaisir de manger. Des prix pas plus gros que des hosomakis ;-)

(par Google™ Traduction)
Pho Bac No1
Verdun
Service
Nourriture
2.5

Grillades, soupes et nems vietnamiens exécutés honnêtement, mais sans le talent et l'originalité qui distingueraient cette maison de pho d'une autre. Bouillon qui rend mémorable ceux des autres restaurants de soupe tonkinoise.

Service aimable, odeur de brûlé et poissons tranquilles dans l'aquarium géant.

Réconfortant tout de même dans l'environnement verdunois immédiat des Pizza 2 pour 1 et Papa frite à foison.

(par Google™ Traduction)
Villa Wellington
Verdun
Service
Nourriture
3.0

Ni mauvais ni bon, ce n'est pas banal, et pourtant ordinaire.

Par exemple, le velouté aux crevettes, étrange à voir et à goûter, pas certaine pour la digestion : lait, fumet de poisson, piment, tomates, oeufs pochés, spaghetti, petites crevettes, grosses crevettes avec queue, petits pois verts, tronçons de carotte.

Pour le reste, tamales pâteux avec poulet en boîte, porc grillé trop cuit, riz triste, pomme de terre bouillie, encore des tronçons de carotte, encore des petits pois, yucca farineux. Ce qu'il y avait de meilleur, c'est vraiment les à-côtés : petits pains, oignons marinés, sauce aux jalapenos, vinaigrette.

Certes, le service est courtois, les ingrédients frais, les prix raisonnables et les portions gargantuesques mais a-t-on vraiment envie d'emporter le « doggy bag »à la maison ?

(par Google™ Traduction)
Pho Bac
Quartier Chinois
Service
Nourriture
5.0

Hommage à la meilleure soupe Pho et au meilleur plat de Bo Bun de Montréal qui nous rendent complètement fous depuis plus de dix ans : bols tombés du paradis des Hùng.

(par Google™ Traduction)
Le Petit Alep
Petite-Italie
Service
Nourriture
4.0

Le Petit Alep sert une cuisine originale et goûteuse depuis plus d'une dizaine d'années. Jamais déçus ni par les entrées ni par les plats, peut-être par les desserts... un peu trop simples, un peu trop chers. Assurément, nous y trouvons la meilleure mouhamara et la plus exquise des sauces terbialy. Les viandes sont toujours tendres et les salades fraîches.

Trois étoiles pour le service, et pas quatre, ce n'est pas les serveurs qui font louper l'étoile, non. Simplement, leur tâche de travail est trop élevée par rapport au nombre de personnes à servir, à la quantité de petits plats à faire suivre, à la petitesse des lieux, à l'attente qui semble toujours un peu plus longue que la fois précédente et qui, zut !, finit par nous faire tourner les talons...

Suggestion aux convives : un jour de semaine à 16h59.
Suggestion aux proprios : investissement, agrandissement, embauche de personnel.

(par Google™ Traduction)
Le Cartet Resto boutique
Vieux-Montréal
Service
Nourriture
4.0

J'y suis allée un midi de semaine avec une copine entre 13 et 14 heures. Petite attente de 10 minutes, service empressé dès que l'on se pointe dans la file. Très belle épicerie.

Salle comble, plusieurs serveurs affairés exécutant à la perfection un service pourtant pas facile avec de nombreuses personnes tout aussi pressées de dîner et de retourner au travail.

Sandwich aux légumes grillés délicieux, minestrone acidulée, fondant au chocolat à la fleur de sel : cuisine originale, voire excellente si elle n'était pas si salée du petit pain au dessert, portion normale, prix honnêtes.

Le hic ? La musique est diffusée à un volume si élevé pour une grande pièce que la conversation est d'abord criée, mimée puis abandonnée... Le brouhaha de la salle et volume de la musique ont vaincu. Surprenant que les serveurs ne portent pas des tampons ou des coquilles acoustiques... Certainement que le niveau de bruit autorisé par les normes du travail est inférieur à ce qui se joue ici.

Vu l'achalandage, je suis peut-être la seule à savoir qu'il y a mieux pour décompresser sur une heure de lunch un jeudi midi ;-)

(par Google™ Traduction)
Woodland Pizza
Verdun
Service
Nourriture
2.5

Nous avons essayé la pizza toute garnie. Livraison rapide, belle boîte à l'ancienne en carton blanc avec la trop célèbre mention «meilleure pizza en ville ».

Garniture abondante, fromage en grande quantité et sauce tomate... mais ? Où elle était la sauce ?

La partie la plus décevante est sans nul doute la croûte. Une croûte épaisse qui dormait au moment où elle aurait dû gonfler et qui s'est retrouvée grillée, sèche et cassante. Parions que même les pigeons de la ville la bouderaient.

La recherche de la meilleure pizza en ville se poursuit... À suivre.

(par Google™ Traduction)
Aux Lilas
Mile-End
Service
Nourriture
4.0

Restaurant à l'ambiance douce et calme avec une musique qui accompagne les conversations à voix basse. Décor très ordinaire, mais restaurant confortable. Des pistaches salées égaient la nappe blanche une fois les menus envolés.

Ensuite, la valse des petits plats de céramiques débute. Les tazka se révèlent de très beaux ensembles de spécialités fort bien préparées et délicieuses. En particulier, le baba ghannouge, l'hommos al malaq et le saucisson libanais.

Agneau tendre, fromage aillé, tartelettes moelleuses, baqlawa et infusion à la menthe parfumés; tous les plats étaient soignés, sauf la ratatouille - toute d'acidité vêtue aux tomates fraîchement sorties de la conserve-, et le terrible riz à longs grains à l'eau et au beurre.

En résumé, la nourriture est fraîche, la cuisine bien faite, les prix raisonnables, le service correct et efficace, surtout un restaurant paisible où il fait bon se détendre.

(par Google™ Traduction)
Oishii Sushi
Mile-End
Service
Nourriture
5.0

Il s'agit d'un délicieux restaurant de sushis et de makis.

L'atmosphère est douce et tranquille. Cuisiniers affairés qui offrent pourtant un service rapide malgré le volume élevé de commandes pour emporter : plusieurs entrées et sorties des clients de passage. Restaurant confortable, éclairage et musique discrets.

En entrée, les gyosas aux champignons sont moelleux, fondants, bien garnis, délicieux ! Tempura de crevettes et de légumes bons sans plus. Surprenant équilibre dans les makis aux fruits (fraise, mangue, ananas) et poisson ou crustacé : saumon, thon, crevette, crabe, homard. Regret de ne pas avoir essayé la morue noire; sur la table à-côté cela semblait très appétissant.

La bière japonaise n'est pas assez froide (ni la première, ni la deuxième). Toutefois, le thé vert au riz brun grillé est archidélicieux (à la première théière comme au remplissage de la deuxième).

Le gâteau au thé vert et au fromage avec une délicate croûte caramélisée est succulent et, jouant toujours de surprise, léger.

Service simple et aimable. Utilisation de vaisselle en céramique de type traditionnel pour tous les plats qui sont servis.

(par Google™ Traduction)
Philinos
Mile-End
Service
Nourriture
2.5

Je cherchais un restaurant grec formidable, il n'a pas été au rendez-vous.

Pourtant, assiette d'entrées froides, fromage flambé, poulet et crevettes grillés, moussaka, agneau... tout ce qui était recommandé figurait sur notre table.

J'ai été très déçue. Salades servies en entrée recouvertes de vinaigrette commerciale. Défilé de concombres et de tomates sans saveur (ah ! Par contre, l'oignon, ça oui, ça goûte... ils ont bien fait d'en mettre autant !), pain beaucoup trop dense pour faire trempette avec les entrées froides, fromage fondu et flambé ce n'est pas mauvais, mais drôlement ordinaire (pas la flamme, le goût), poulet grillé, d'accord, mais à $32 le plat j'aurais aimé un peu de savoir-faire, des fines herbes et autre chose qu'un tête-à-tête avec un brocoli vapeur...

Toutefois la feta est délicate, fraîche, pas trop salée. L'agneau était tendre et peut-être que la sauce tzatziki est meilleure qu'ailleurs...

Il semble que cela soit surtout le décor de bois ancien, les hauts plafonds, les banquettes de bois, la lumière tamisée qui apporte du charme à ce restaurant. Il est par ailleurs, très bruyant. Le service est bon sans plus.

Que des familles et des groupes s'y entassent, que certains, faute de réservation, y fassent la file et piétinent d'impatience pendant que le serveur nous presse de finir nos verres et de régler la facture c'est, somme toute, des goûts et des options de sorties qui m'échappent complètement.

Les prix sont excessifs sauf pour le vin... mystère !

(par Google™ Traduction)
Juliette et Chocolat
Mile-End
Service
Nourriture
1.5

J'étais déjà allée au Juliette et chocolat de la rue St-Denis et, malgré une longue attente et un service pas très professionnel, j'avais été enchantée par le chocolat liégeois. J'ai donc voulu renouveler l'expérience hier soir dans le Mile-End. Hélas, quelle déception !

J'étais venue avec quatre amis. Alors que nous faisions la file dans le froid, un groupe arrivé plus tard a eu une table avant nous, au prétexte qu'il étaient quatre et nous cinq. Après un bon vingt minutes d'attente, nous avons pourtant été placés à une table... pour quatre !

Je considère le chocolat chaud comme une sorte de baume au coeur, un remède à la grisaille et au stress, bref un réconfort. Il est donc particulièrement regrettable de devoir le consommer dans une ambiance aussi bruyante et inconfortable.

Si au moins le chocolat était resté à la hauteur de mon souvenir... Malheureusement, mon liégeois avait une texture grumeleuse, et la crème glacée était visiblement un reste de la saison dernière (vous savez, quand elle est pleine de cristaux et prend le goût du congélateur). Par ailleurs, la portion a réduit de moitié depuis l'an dernier (mais pas le prix).

Si vous ajoutez à cela le service si brusque et pas sympa qu'on a vraiment pas envie de laisser le moindre pourboire, vous comprendrez pourquoi je pense que je ne retournerai pas dans un J. & C. avant un bon bout de temps.

Un point positif ? La vaisselle est remarquablement solide : vu la brutalité avec laquelle notre serveuse lançait verres et tasses sur la table, c'est incroyable que rien ne se soit cassé.

C'est vraiment du gâchis, pour un établissement qui risque de fermer bientôt certaines de ses succursales, faute d'avoir su faire preuve d'un minimum de respect à l'égard d'une clientèle pourtant enthousiaste.

(par Google™ Traduction)

ON TE RECOMMANDE